Make your own free website on Tripod.com

Seize ans seulement. Déjà vedette internationale. Elsa, une des plus populaires jeunes chanteuses françaises, fait un passage au Québec. Elle est simple, calme, elle parle doucement et sourit d'un franc sourire. Vêtue d'un jeans et d'un chandail de laine bleu comme ses yeux, la jeune femme nous a parlé de sa vie pour le moins spéciale, et surtout de son nouveau 45 tours.

Fille d'un musicien et d'une artiste peintre, nièce de l'actrice Marlène Jobert, Elsa s'est retrouvée très jeune dans le monde du cinéma et de la télévision. Chanceuse? Certainement, elle en est consciente, mais superstitieuse de nature, elle ne jure de rien.

"Devenir populaire d'un coup, c'est difficile à réaliser quand on n'a que 7 ans." Dira-t-elle. "Je ne m'en suis pas vraiment rendu compte et aujourd'hui, je suis heureuse de ma situation. Mais on ne sait jamais ce qui peut se passer, je touche du bois."

"Je ne suis pas différente des autres jeunes." Nous a confié Elsa. "J'ai les mêmes craintes, les mêmes désirs. Je me demande ce que l'on va devenir. J'espère réussir dans ce que j'essaie. Mais on ne sait jamais ce qui va se passer. J'ai du moins le privilège d'avoir un but et je sais qu'à 18 ans, j'aurai beaucoup d'argent."

Déjà pas mal. Jusqu'à maintenant, Elsa a plutôt évité les déceptions. En France, on la surnomme "mademoiselle super tubes", c'est tout dire. Ici, elle a déjà fait une percée avec la chanson JOUR DE NEIGE qui a malheureusement dû être posée sur les tablettes avec la venue du beau temps. Elsa nous offre donc un autre 45 tours tiré de son microsillon, À LA MÊME HEURE DANS DEUX ANS. Dans son pays "l'enfant star" a vendu plus de 2 millions de disques en 2 ans. Son charme et son talent viendront sans doute à bout des Québécois également. C'est du moins ce qu'elle espère.

L'AMOUR EN GÉNÉRAL

Elsa chante l'amour. Même si elle est très jeune, elle peut nous parler de ce sentiment, bien sûr. "Je chante l'amour en général." Dira-t-elle.

À part une copine intime, l'amour pour la jeune chanteuse, c'est d'abord sa famille, sa tante qui est un personne très importante dans sa vie d'artiste.

"Marlène Jobert, ma tante, est une femme formidable. Elle est perfectionniste. Elle connaît très bien son métier. J'aimerais être comme elle", d'avouer Elsa.

Très jeune, cette dernière suivait l'actrice française dans ses déplacements. La petite fille devait vite s'habituer aux plateaux de tournage. Quand on lui offrit son premier rôle, elle était déjà prête à suivre les traces de la famille.

"Ma tante m'a beaucoup influencée", dit-elle, et mon père également. Je vis au milieu d'artistes et j'avais envie de reprendre le flambeau."

Vedette de cinéma, Elsa a côtoyé les plus grands noms du cinéma français. Elle a eu la chance de tourner aux côtés de Romy Schneider, peu de temps après la perte de son fils. "Une femme merveilleuse, réservée et seule, mais qui nous offrait le thé et les gâteaux dans sa loge." Dira Elsa.

Son dernier film, LA FEMME DE MA VIE avec Jane Birkin la révélait comme chanteuse. Depuis, c'est la chanson d'abord. Bientôt, un autre projet de film, des tournages au début de l'année. Et, rien de trop beau, un album en espagnol et rien de moins que la Russie un jour.

AGNÈS GAUDET

RETOUR