Make your own free website on Tripod.com

Journal de Québec

12 Mai 1997

 

En décembre dernier, à Paris, j'ai retrouvé la chanteuse et actrice Elsa, que j'avais interviewée à Montréal à deux reprises et dont l'album "Chaque jour est un long chemin" vient de sortir au Québec.

En mai 1989, Elsa, à quelques jours de son seizième anniversaire de naissance, était venue à Montréal faire la promotion de la chanson "À la même heure dans deux ans", tirée de son premier album, qu'elle avait présenté au Québec, trois mois plus tôt.

L'adolescente, dont l'album a été certifié disque d'or en France, dix jours après son lancement, avait alors déclaré que le statut de star était lourd à porter.

Deux ans plus tard, la chanteuse qui aurait bientôt dix-huit ans, revient à Montréal, pour lancer son deuxième album, "Rien que pour ça" La gamine était devenue une ravissante jeune femme.

L'automne précédent, Elsa était devenue la plus jeune artiste à avoir tenu l'affiche de l'Olympia, alors qu'elle y avait présenté son spectacle pendant dix jours.

Cette même année, soit en 1991, Elsa, qui avait déjà joué dans 5 films et vendu 850 000 albums, tourna avec Alain Delon dans "Le retour de Casanova".

L'année suivante, elle lança son troisième album, "Douce Violence".

Puis un long silence précéda la sortie de son quatrième album, en France, l'automne dernier.

Portant des nattes, des jeans et des bottes, nous avons donc retrouvé une Elsa ni vamp comme à l'époque de son troisième album, mais bien femme, mère et artiste d'une grande simplicité.

"Pendant ces quatre années, je me suis occupé de mon bébé, je me suis retirée dans la nature et j'ai écrit des chansons, alors que je n'en avais jamais vraiment écrit auparavant", déclara-t-elle.

Elsa, que Léonard Cohen et Joni Mitchell ont inspirée, ne considère pas effectuer un "retour" à la chanson, mais bien de commencer une nouvelle étape de sa carrière.

Elsa avait envie de travailler avec Robin Millar (Sade, Patricia Kaas, Fine Young Cannibals) et ce dernier, qui comprit la direction dans laquelle la chanteuse voulait s'engager, a donc produit "Chaque jour est un long chemin".

 

Paul Villeneuve

Retour